Un débat stérile entre une utilisatrice de cup et une utilisatrice de tampons renverse les règles

C’est une nouvelle des plus alarmantes qui vient de tomber. La cup serait aussi dangereuse que les tampons, d’après une étude menée récemment. Malheureusement, comme les témoignages qui vont suivre, nous n’avons pas eu le temps de vérifier nos sources, alors nous ne savons plus de quelle étude il s’agit.

Bien évidemment, comme toujours sur les internets, les réactions ne se sont pas fait attendre. Une utilisatrice de cup a d’emblée accusé l’auteur de cette étude d’avoir été acheté par les lobbys ultra-industrio-illuminatis des tampons, afin de discréditer la cup, son plus grand adversaire en la matière. Il y avait un jeu de mot à faire, mais la patronne d’Yvette nous a censuré, parce qu’elle trouve que la liberté d’expression va parfois un peu loin.

Peu de temps après cette accusation, vingt secondes après très exactement, une utilisatrice de tampon s’est défendu en accusant les porteuses de serviettes de gâcher leur cycle menstruel avec des trucs autocollants à la culotte, qui n’étaient pas mieux que ce qu’elle-même utilisait.

Plus récemment encore, soit trente secondes plus tôt, une autre utilisatrice s’exclamait à l’écrit que la cup, c’était dégueulasse, parce qu’on pouvait pas la retirer proprement au travail, et que ça devait rester au sein de la sphère privée, parce que quand même, le féminisme assumé, ça nous gonfle bien les ovaires.

Peu après cette altercation, un jeune homme, probablement senti visé par toutes ces monumentales accusations, a estimé que le lobby féministe, étant encore bien plus imposant que le lobby ultra-industrio-illuminatis, avait encore frappé. Une fois encore, on entend parler que des problèmes de nana, et y’en a vraiment marre, parce que les hommes aussi ont leur lot de tragédies.

Enfin, une utilisatrice de règles imposées a calmement indiqué, pour tenter d’apaiser les esprits de ceux qui ne lisent que les titres racoleurs et non les contenus des articles, que chaque protection hygiénique devait être changée très régulièrement, afin d’éviter les rares mais possibles chocs toxiques. Mais personne ne s’est donné la peine de lire ce commentaire, allez savoir pourquoi.

E.N

Publicités