Pourquoi personne n’embauchera Matthias, 25 ans, Bac+5 en philosophie

Cela n’a échappé à personne : trouver un stage est devenu très facile. Un petit Master, un peu d’expérience, un peu de disponibilité, besoin d’un peu d’argent mais pas trop et le tour est joué. Il suffit de contacter quelques recruteurs scrupuleux, de décrocher un petit entretien, d’accepter les conditions proposées, et d’espérer obtenir une petite récompense gentiment attribuée en fonction de la durée du stage.

Et pourtant, ce n’est pas le cas pour tout le monde : il reste encore quelques marginaux pour qui décrocher un stage relève de l’exploit. C’est le cas de Matthias, vingt-cinq ans, titulaire d’un Master II en philosophie et esthétique de l’art. Incapable de nous expliquer en quoi consistait sa formation, Matthias occupe désormais un poste d’employé libre service dans la grande distribution.

Malgré son Bac+5, Matthias a décidé de poursuivre ses études, bien qu’il ne souhaite pas devenir prof, et qu’il s’estime déjà bien trop diplômé. Il ne sait pas ce qu’il veut faire de sa vie, mais sait en tout cas qu’il ne veut plus faire le ménage dans les grandes surfaces.

Et pourtant, pour Matthias, pas question d’acquérir de l’expérience avec un stage, beaucoup trop peu payant à son goût. Matthias continue donc son boulot merdique, en sachant que personne ne l’embauchera, et en attendant, que son Bac + 5 lui serve à quelque chose.

 

E.N.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s